# H U M A N # D E C I S I O N # R E Q U I R E D # S T O ï C I S M E #

LA LANGUE DE BOIS DE NOS MEDIAS FRANÇAIS, Trump, Brexit

La puissance de feu est telle qu’il est inutile de vouloir lutter, sur tous les fronts, tous les réseaux, 100 millions d’Américains ayant votés Trump sont effacés, nous n’entendons que les manifs anti, et témoignages d’émigrants ‘dont nous avons évidemment besoin’ France-info, radio France, France 2 toute cette complicité politique. Le tamis qui est fait sur l’objectivité des faits est lamentable, transformé à la sauce propagandiste, tous ceux qui s’opposent ou tenteraient de le faire, seront traités de racistes, d’intolérants, ‘nous n’accepterons pas de messages de...”

Comme par hasards les témoignages sont choisis avec des personnes aux noms étrangers, les journalistes aussi, france info, LES GROS SABOTS DE DONDAINES, “ils sont lourds” eh oui Ferdinand de big big peu raffinés, ou bien ils délivrent de lancinantes compilations genre “Mère Thérésa” eux les Requins du Business médiatique, un vrai panier de crabes, ou le lancer de peau de banane est un sport quotidien pour gravir les échelons, obtenir des émissions, pareil et même combat en politique, d’ailleurs ce sont les mêmes déversoirs à peu de choses près de prêt-à-penser pour pauvres d’esprit étriqués, aussi ne méritent-ils aucune compassion, puisqu’ils dédaignent qu’on s’oppose à leur petit pouvoir minable, en fait, ils refusent cette attaque frontale avec l’élection de Trump, véritable sonnette d’alarme de leur pouvoir en point d’interrogation, ils viennent de comprendre que le peuple ne va plus se laisser faire, et ne les écoute plus, ils commencent à être éjecté grâce à internet, la parole ne s’embarrasse pas de cette cette propagande à la “1984 de Orwell”, mais ils ne remarquent même plus leur propre contradiction.

BREXIT, TRUMP, le monde occidental a changé, mais notre Etablishement de petits frenchies étriqués ne le remarquent pas encore, eux les caniches de l’Amérique...

Posté par Thanon à 15:12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


101016

Le viol des femmes de Cologne, quand les pauvres barrières culturelles cèdent, la pulsion de mort civilisationnnelle déboule

Ca y'est, nous y sommes, j'ai vomi toute la journée d'hier de la bile, sous le choc de cette nouvelle invasion , cette violence importée, Cologne, Paris, Zurich, Helsinki, le glas de l'Europe Occidentale telle que nous l'avions connue 1500 ans avant donc pas nouveau, c'est notre façon de résister qui sera décisive, soit démocratiquement équivalent à zéro au niveau du résultat soit nous opposons des frontières réelles protégées militairement, eh oui si on nous avait dit celà 3O années avant, moi qui est dit oui à Maastricht quelle belle erreur issue de l'influence de la Mitterrandie et de cette idéologie sans analyse économique du réel, j'ai merdé.

Des bêtes sauvages venues d'Algérie, du Maroc, de Syrie et d'Iran une bite en érection pour cerveau dans la main gauche, le Coran à la main droite pour tout support de réflexion et d'analyse, pas de philosophes. "Des faits similaires se sont produits la même soirée à Hambourg, Stuttgart, Francfort mais aussi à Zurich (Suisse), Salzbourg (Autriche) et en Finlande." (libération), Suède, le gouvernement à demander de cacher toute agression par des réfugiés par la police officiellemnt et cela depuis un festival de musique où il y a eu des cas de viols en nombre par des migrants.

Où sont nos journalistes très silencieux, plus promptent a dénoncer les exactions en Afrique de préférence sous la dénonciation Néo Colonialisme, le même refrain, souvent par des femmes si accomodantes avec l'Afrique et le Moyen Orient, qu'elles ne voient même pas la violence faites aux femmes dans ces coins là du monde, elles dénoncent de préférence le Français local ce salaud un peu mou du genoux, alors eux ont le sang chaud parait-il, mais nous aussi.

Finalement ce silence relayé et coupable de nos chers associations anti racistes, Cran, SOS, diverses Greenpeace, FEMENS, défense des femmes violentées que l'on entend bien en France en disant c'est tout le monde sans préciser les statistiques de quel population on parle, car à force ce sont des français devenus d'origines donc les statistiques disent Français, attaques sur le Juifs ou Arabes en France, on ne les entend plus comme par hasard, ont-il du mal à admettre que la violence vient de l'Afrique, eux qui ont défendu ce multicuturaiste imposé, en regardant de près eux même individuellement défendent un truc personnel, famillial et nous font croire que leur démarche est universelle, Socratique, je crois qu'ils ont des billes dans l'affaire pour faire court.

Pour l'instant plus de  8OO plaintes officielles et 19 suspects seulement et beaucoup de silence de la gauche jamais racisme mais toujours faible devant cette nouvelle idéologie qui l'entraine dans le mensonge de reconnaitre l'évidence, les arabes importent leur propre violence personnelle issue de leur prison sexuelle autour de leur religion et de leurs moeurs moyennageux, pourtant ils aiment beaucoup nos blanches, blondes européennes pétries de liberté sexuelle, qui condamnent pour leurs femmes restées là-bas en Egypte ou ailleurs pendant qu'eux mènent la belle vie loin de ce qu'ils prônent et intolérants, jaloux de l'indépendance de nos femmes, ils sont très fort les Arabes pour nous pourrir l'existence, mais nos représentant politiques sont si faiblards, ils tendent le bâton pour recevoir les coups.

Enfin ils trainent des pieds pour dénoncer nos compagnes Allemandes dans la douleur et la peur, elles sont tétanisés de la même manière à ces viols commis en Suède et la mort de cette adhérente du SOS racisme local. "Un de ces cas est celui de Elin Krantz, 27 ans. Militante antiraciste, elle était fervente partisane d’une Suède multiraciale, faisant notamment une large place aux immigrés afro-musulmans. En 2010, l’un d’eux la viola sauvagement au point de la laisser désarticulée dans un sous bois, la tête écrasée." (Breiz Atao)

Extrait de la Marseillaise :

Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé, (bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes !

Voilà des migrants qui débarquent avant hier, alors que des médias qui ont fait pleurer avec cet enfant sur la plage quelques semaines, des gentils pères de familles, des médecin Arabes, et puis la brutalité de la réalité pendant la Saint-Sylvestre, une sauvagerie sans nom, des culottes arrachées, des jupes, des cris de femmes qui courant comme un troupeau de chèvres face aux barbares tentant de les kinapper dans les taxis improvisés, des viols sous les yeux de la Police muette, et des Médias français, des femmes journalistes qui passent leur vie a dénoncer au bout du monde comme cettte journaliste du Nouvel Observateur en Chine Virée pour proselytisme des Musulmans Chinois Ouigours. Enfin ces femmes naïves sur "l'Amour" que leur porte les Africains, sont incapable d'objectivité, elles ont voulu cette Europe-Afrique et sont pour beaucoup responsable de cette angélisation à longueurs de lmédias, de chansons, de pseudo littérature larmoyantes et surtout la première des Femmes Angela Merkel, coupable de bêtise et d'ignorance, elle fait entrer le loup dans le poullailler "la bite en drapeau", que de jeunes hommes prêts à se taper de force les Européennes d'ailleurs très acceuillante, toujours prête à défendre n'importe quel racaille, femmes seule avec enfant Métis voilà notre avenir européen. Les gouvernants sont content, eux seul le chiffe de natalité est important, donc quelque soit la façon le chiffre augmente, évidemment 95% de ces migrants sont des hommes, il ne faut pas s'étonner du résultat, Bienvenue par les Suédoises toujours prompt a promettre une couche promise, un vrai fléau mais nous en sommes qu'au début de la fin de l'Europe Chrétiennne et ancestrale.

Les 8 viols chiffre de la police sont devenus 3OO plaintes et cela ne fait que commencer, Je suis solidaire de mes soeurs Allemandes en proie à la brutalité médiévale et laissées en pâture comme un troupeau de chèvre à la mercie des sauvages du Moyen Orient, oui c'est l'envahisseur qui s'installe pour longtemps avec ses manières loin des "Lumières" et de la culture ancestrale Européennes que nous avons construite dans l'égalité Hommes Femmes, le droit de vivre sans religion, et des individus libre de leur choix de vie, les Politiques sont les coupables relayer par la propagande médiatique, on croirait d'ailleurs les avant lignes pour balayer les resistants, en les traitant de racistes ceux qui ne voudraient pas qu'on leur impose cette culture Orientale de force, il aura de la lutte comme sous Pétain les médias sont du camp de la force, alors il y aura Resistance Politique contre cette propagande bien huilée depuis trente ans et vérouilléé de toutes part, les femmes europénnes, dans le monde des bisounours procrées courageusement dans les bras des ces hommes affamés de Sexe, enfine pour eux ce ne sont que des Putes, mais apparemment les blanches semblent satisfaites de ce qualificatifs, puisqu'elles continuent à leur porter secours.

Peut-être avec ce jour maudit à Cologne vont elles se reveiller sur ce triste dessein dans la tête de ces bêtes sauvages, hordes de barbaresques comme au temps des DEYS qui semaient la terreur en Afrique du Nord, pirates assoifés de femmes blanches, a l'assaut des ces culs et plâtrées de seins à peloter de force, dans les cris de peur de celles-ci, traumatisées à vie sur la réalité de la fougue du délire des Musulmans jaloux en fait de notre liberté Occidentale, de notre système ou les femmes sont libres de choisir leur vie avec ou sans les hommes, avec ou pas d'enfant, avec ou sans religion, avec des femmes et femmes, célibataires revendiquées Athées ou salopes si elles en ont envie. Dire qu'une femme ne peut plus se promener en jupe aujourd'hui quelle chute nous avons fait et quelle perte pour nous dans notre mode de vie, oui ils nous ont bien abîmer notre monde bien qu'il ne soit pas exemplaire loin de là, mais il était le notre selon nos critères, et notre base après il n'y a pas de culture parfaite mais c'était la notre. Nous sommes tombés dans le piège par pitié au départ, puis par égalité, puis par le renforcement de toutes les associations dont celles féministes que l'on entend plus alors qu'elles devrait être les plus en colère, mais non, des Françaises ramollies avec leur trois enfants et leur landeau à pousser dans le métro, et ce métissage qu'elles arborent avec fierté en boubou africains ou peintures berbères sur les mains et bagouses, esclaves parfois de la forte jalousie qui les enferment petit à petit, et ne voient plus ce qu'elles sont devenues nos petites Bretonnes avec ce genre de compagnon autoritaire.

Pour une fois ou "Libération" cesse sa langue de bois je cite l'article http://www.liberation.fr/planete/2016/01/10/cologne-en-200-metres-on-m-a-tripotee-100-fois_1425517

Posté par Thanon à 14:45:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le coup de boutoir d'Alaric destination finale

L'auteur est en méditation transcendantal, sur la fin d'un monde qui se désagrège dans la violence et la haine et le manque d'attention, "les hommes sont Lourds" écrivait Louis Ferdinand Céline et j'ajoute les femmes naïves sur le mal qui le mine, l'exclusivité à les empêcher de vivre librement en les affublant de cette maternité parfois comme un piège à les enchaîner, les hommes savent cela au fond d'eux depuis la nuit des temps.

Sac-on_24_August_410



On se souvient du Sac de Rome le 24 août 410 par Alaric Ier, les Romains endormis dans leur disputes de pouvoir virent la destruction de cette ville extraordinaire ROME et de la République, qui fût réduite en cendres et à la famine, par des hommes à chevaux simplement armés d'une épée dans la sauvagerie la plus rustre, il y avait bien plus de viols que de meurtres, l'homme fait sa marque son pauvre graffiti comme signe d'appartenance, certificat de propriété et l'humiliation contre les autres vaincus, leurs femmes et filles, le glas de l'Antiquité, d'une civilisation, sommes nous aussi en ces temps, quittons nous notre Antiquité aussi, par la barbarie qui gagne, la religion en expansion, l'ignorance qui grignote mon espace de respiration.

Mais je dédie mon courage à toutes ces femmes prisonnières d’une façon ou d’une autre qui ne peuvent pas accomplir leur Vie, celle dont elles ont rêvé jadis et abandonné pour le beau ténébreux certes qui leur a pris leur espoir, ne peuvent que regarder par une fenêtre mélancoliques, solde de leur courage et leur abnégation.
Les Dey étaient les Chefs, dont celui d'Alger une ordure qui trafiquait en Afrique du Nord les femmes, sur les barbaresques, système économique bien huilé qui était loi sur toutes les côtes jusqu'en 1830, c'est l'arrivée des Français qui mit fin à cet esclavage en colonisant l'algérie, principalement étaient des européennes blanches kidnappées sur les navires, Anglais et Hollandais, Danois pour les Harems, blondes à la peau claire, revendues et réduite à l'esclavage au silence autour de la méditerranée.

Il n'y aura pas de pardon ni d'excuses, ni de vengeance encore moins de charité Chrétienne la mérite-t-ils, l'indifférence pour ces irrécupérables humains mal nés, j'irai sur mon chemin, aux peuples nobles d'autres continents, parsemé de beauté et d'intelligence selon Sénèque un Stoïcien, je revois les plaines de l'Isaan brûlées ou je parcourais dans la douceur et la dureté de vie tels lieux.

PapapadamalgamapapapaapaaadamalgameNestigmatisonssurtoutpas et rantanplan de vrais petits soldats de bois sur leurs tambours médiatiques, un bon vieux disque rayé sur la même plage, d'autruches la tête dans le sable, qui tourne sur la platine, au moins depuis trente années déjà, eux qui ne ne connaissaient pas les RER de banlieues dans les années 8O du coté d'Evry Courcouronnes, Juvisy, de hauts lieux le soir, les nuits c'était les meutes qui rodaient, ainsi que les Massy, Brétigny agressions et destructions gratuites, non ils ne savent rien ou minimisent par tricherie intellectuelle, mais ils laissaient faire par repos de conscience et maintenir des valeurs éducatives factices issues de 68, ce qui me fait penser aux grandes heures du communisme russe, rien ne marchait mais on truquait les chiffres et maintenait la langue de bois sous peine de Goulag, mais G Marchais perpétuait on ne sait pourquoi ce mensonge en France alors que sa vie n'était pas en jeu, juste pour ne pas perdre la face, mais on perdait du temps sur une vision réaliste et un traitement efficace. J'en parlais à mon père qui me rigolait au nez...tout va s'arranger grace à l'éducation naturellement, c'est la faute du béton et de Lecorbusier tout ça, pas des politiques de la ville, décorons nos villes de bacs à fleurs et baptisons les rues par des noms de peintres et tout s'arrangera, rachetons aussi des magnétoscopes et des ballons de foot pour la Maison de Jeune qui vient d'être brûlée par ceux la même que l'on aide avec l'argent des impôts locaux de tous. Moi j'ai marché dans ces rues de l'Ile de France la nuit, à pieds sans voiture et je voyais le désastre et la violence, une nuit j'étais dans un wagon à l'arrêt de Juvisy, une bande de sauvage a pété toutes les vitres à coup de battes de base-ball, j'ai pas vu un personnel de la SNCF, le RER est reparti longtemps après, j'étais planqué dedans seul, de cette violence  gratuite je ne l'ai connu qu'en France, bien plus dangereux que Bangkok ou Yangoon, car ailleurs on se bat pour des libertés réelles, aller à l'école, survivre, se nourrir, ici c'est donc la décadence et la dégénérescence, bien que l'argent est en train de tout modifier.
L'unique univers philosophique dans lequel je puisse vivre de manière respectable, le Noble Octuple Sentier
En espérant que les pas m'y ramènent de tous les chemins d'erreurs passées vers ces villes où tout a commencé.

Posté par Thanon à 14:45:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]